Les micro-monces de la consultance et la gouvernance de l'éducation et de la formation en contexte francophone : le cas des politiques éducatives en Afrique

DE GEUSER, Isabelle

Publié le 28 février 2019 Mis à jour le 4 septembre 2020
Directeur de thèse : Xavier Pons

Résumé :
Dans cette recherche de thèse, nous adoptons une posture de sociologie de l’action publique (Lascoumes & Le Galès, 2ème édition, 2012), une perspective d’analyse qui peut être comprise comme la traduction française de la policy analysis nord-américaine, à mi-chemin entre la sociologie et la science politique. Alors qu’à l’échelle nationale les nouvelles modalités de contrôle –entres autres –font preuve d’une dérégulation,à l’échelle internationale une forme de régularisation (Dubar, Tripier, Boussard, 4èmeédition, 2015) produit une normalisation et une standardisation des politiques publiques nationales et locales (Le Bianic, 2008), et s’accompagne «de nouvelles formes de pratiques et d’associations professionnelles» (Freidson, 2001, p. 195).

L’analyse des nouvelles modalités de contrôle ont donné le contexte à l’émergence d’un «champ professionnel»de l’évaluation des politiques publiques, dont les consultants sont les spécialistes du contrôle des politiques publiques nationales et les fonctionnaires sont les gestionnaires de cette évaluation(Matyjasik, 2013). Ce contexte se transpose également dans les nouvelles configurations d’action publique en éducation avec une entrée d’experts internationaux français au niveau des politiques publiques internationales(Pons, 2014). En effet, la gouvernance de l’éducation et de la formation ne fait pas exception et suit ce processus de«globalisation» (Carpentier, 2012).

La sociologie des professions invite à identifier les bouleversements des professions pour redéfinir les nouveaux professionnels et à définir les nouvelles conceptualisations d’une sociologie des professions mondialisées. Ce que nous cherchons à réaliser en contexte de coopération internationale en faveur de l’éducation et la formation à travers la problématique suivante: en quoi l’entrée en consultance et son approche seraient-ils le reflet des recompositions des systèmes éducatifs et de la gouvernance internationale dans le cas des pays du continent africain?

Inspirée des travaux récents en sociologie des professions, la recherche porte sur les acteurs transnationaux que sont les consultants dans l’action publique en éducation et formation. L’interactionnisme de Howard S. Becker guide cette recherche dans une conception de monde, a contrario de la conception de champ de Pierre Bourdieu, qui consiste à analyser la complémentarité des acteurs et des actions plutôt que le conflit (2006). La métaphore de monde se focalise sur les interactions entre les acteurs d’une activité1collective, promouvant une adaptation de chacun, sans force extérieure. Il ne s’agit donc pas de définir les profils des consultants, mais bien les interactions entre les acteurs et les institutions politiques éducatives et leurs représentations.

1Nous préférerons le terme d’«activité» en référence aux travaux de Howard S.à Becker (1985), afin de diminuer les frontières entre professions et occupations et redéfinir les contours de la professionnalisation.

Bibliographie
Becker, Howard S. Les Mondes de l’art (J. Bouniort, Trad.). Flammarion. Champs arts, 2010.
Becker, Howard S., et Alain Pessin. «Howard S. Becker et Alain Pessin : Dialogue sur les notions de Monde et de Champ». Sociologie de l’ArtOPuS 8, no1 (2006): 163-80.
Carpentier, Claude. «L’éducation face au défi de la globalisation : entre local et global». Carrefours de l’education n° 34, no2 (2012): 7-13.
Dubar, Claude, Pierre Tripier, et Valérie Boussard. «Chapitre 12 -L’autonomie en question». U, 2015, 271-300.
Freidson,Eliot. Professionalism, the Third Logic, Cambridge, Polity Press, 2001.
Lascoumes, Pierre, et Patrick Le Galès. Sociologie de l’action publique. (2e édition). Armand Colin. series 128, 2012.
Le Bianic, Thomas.«L’État et les professions dans la sociologie continentale et anglo-américaine: un état des lieux», in Le Bianic, Thomas et Vion, Antoine.(éd.) Action Publique et Légitimité Professionnelle, Paris, LGDG., 2008, p.249-277
Matyjasik, Nicolas. «Des évaluations de politiques publiques et des consultants. Émergence d’un champ professionnel et segmentation des rôles». Revue française d’administration publique148, no4 (2013): 907. https://doi.org/10.3917/rfap.148.0907.