Vous êtes ici : Accueil FRPublicationsLargotec'Infos

  • Recherche,

Largotec'Infos n°3 - Décembre 2007

Pourquoi un colloque consacré à « la gouvernance des sociétés contemporaines au regard des mutations de la normativité » ?

Parce que l'analyse de la normativité d'une société que l'on définira ici comme sa capacité à générer et à accepter des normes semble un bon point d'observation pour étudier les transformations éventuelles dans la manière de gouverner (la gouvernementalité) et dans la capacité d'une société à être gouvernée et/ou à se gouverner (la gouvernabilité) que sert souvent à désigner l'usage contemporain de la notion de gouvernance. Les normes apparaissent en effet comme un moyen de « gouverner les conduites » pour reprendre une formule de Michel Foucault
mais au-delà elles participent aussi de la légitimité même du pouvoir. Il y a ainsi un lien étroit entre normativité et gouvernabilité : une société est-elle gouvernable si son degré de normativité, d'acceptation de la norme, est faible ? À l'inverse, comment gouverner une société dans un contexte de faible normativité, qui reste d'ailleurs à démontrer. Quels sont les types de normes susceptibles d'être produits ? Assiste-t-on à une créativité normative d'un genre particulier ?
Sont-ce ces mutations que sert à désigner aujourd'hui la notion de gouvernance ?

Nous sommes là au coeur de notre interrogation sur la gouvernance des sociétés contemporaines. Celles-ci sont elles gouvernables et si oui, comment ? Assiste-ton à un changement en profondeur dans ce domaine où nous inscrivons nous plus simplement dans le long processus historique initié au XVIIème (au moins !) de
rationalisation du pouvoir ?

Pour tenter d'éclairer ces différentes hypothèses, nous nous interrogerons lors de ce colloque sur la possibilité même de la gouvernabilité (jeudi), sur les éventuelles mutations en cours de la normativité (vendredi) et sur les instruments de la gouvernementalité (samedi).

Aborder ou même simplement effleurer de telles questions implique la mobilisation d'une communauté scientifique pluraliste tant dans ses champs disciplinaires que dans ses hypothèses de recherche. Tel est le choix que nous avons fait pour ce colloque. En ce sens, il constitue une date importante dans notre agenda de  recherche qui en appelle beaucoup d'autres...

Je vous dis donc à tous « bienvenue » et je nous souhaite un excellent colloque !

Yves Palau, Directeur du LARGOTEC
  • Dates
    Paru le 13 décembre 2007, Créé le 1 décembre 2007
  • Auteur(s)
    Yves Palau
  • Éditeur
    Largotec