Vous êtes ici : Accueil FRMembresEnseignants-Chercheurs

ROUDIER, Jérome

Docteur en philosophie

Publié le 27 avril 2018 Mis à jour le 14 juin 2018


Ma thèse, « Machiavel, une biographie intellectuelle : l'apport de sa correspondance », soutenue en juin 2014, constitue le point de départ d’une recherche qui se déploie sur plusieurs axes.

Le premier consiste à approfondir la question de l’originalité de la pensée de Machiavel en explorant certains aspects encore peu connus (le christianisme de Machiavel, l’évolution de la figure de César Borgia dans son œuvre) ou en la confrontant à ses contemporains (Savonarole).

Le deuxième consiste à explorer la position de l’œuvre de Machiavel dans l’histoire de la pensée politique, en particulier libérale.

Le troisième entend l’envisager comme un des initiateurs de la communication politique et de la communication d’influence, dans une Florence de la Renaissance qui présente des caractéristiques d’un espace public en partie comparable à ceux que nous connaissons aujourd’hui.

Le quatrième, en collaboration avec Olivier Chopin, explore l’Europe de la Renaissance, centrée sur l’Italie et questionne sa géopolitique et les effets de cette dernière dans la constitution des Etats modernes.

Le cinquième, en collaboration avec Stephen Launay, veut proposer une lecture de l’œuvre foisonnante et difficile d’Hannah Arendt.

La question des idées politiques en Amérique latine forme un sixième axe d’intérêt.

Enfin, avec Juliette Speranza, dans une direction totalement différente et plus en lien avec les problématiques de l’enseignement et de la pédagogie, je commence une recherche sur les problèmes posés par le début de prise en compte de la neurodiversité dans le système scolaire français.